La conduite en groupe

 

Une règle simple évidente : moins il y a de motos et plus les motards sont habitués à rouler ensemble, plus la fatigue nerveuse se fera ressentir tard.

 

Avant le départ :

  • s’assurer que tout le monde ait fait le plein et connaitre l’autonomie minimum des  motos du groupe.
  • Briefer le groupe sur l’itinéraire, et encore mieux distribuer le road book à chaque motard.

 

Sur la route :

  • Mettre un motard expérimenté comme guide et en dernier pour fermer le groupe. Ces deux personnes doivent bien connaitre l’itinéraire.
  •  S’il y a des motos de petite cylindrée ou des motards peu expérimentés, les placer après le guide.
  •  Se positionner sur la route en quinconce (en adaptant sa distance de sécurité), le guide étant sur la partie gauche de sa voie de circulation.  Cette configuration se modifie dans deux cas :

-  En zone de virage (voir la fiche « négocier un virage »),où les motos se mettent en file indienne (en ajustant leur distance de sécurité).

-  Lors d’un dépassement de véhicule, ou la moto, derrière celui-ci, se positionne à gauche de sa voie de circulation (et modifie donc la configuration en quinconce du groupe nécessitant un réajustement de celle-ci).

  •  En agglomération, se regrouper le plus possible pour franchir ensemble les feux et les intersections. En cas de séparation du groupe, trouver un endroit suffisamment grand et sécurisé pour s’arrêter et attendre le reste du groupe.

 

pour en savoir plus